VOTE | 251 fans

La série

Pour poster sur ce forum, veuillez vous identifier

Retour à la liste des sujets

Saison 4 - TNT

reprise

natas  (22.03.2014 à 15:14)

La série reprend en juin? j'ai l'impression que ça vient de reprendre !

Je n'ai pas aimé ce final. le bisou ne m'a pas plût du tout. mais y a quand même un potentiel couple. même si je préfère le tommy/Mura...

J'ai detesté la bagarre aussi. l'enquête je l'ai déjà un peu oublié, mais il me emble que c'était bien ! Mais j'ai préféré l'épisode précédent, entre la bombe et le poison c'était bien !

Pour l'annonce de Jane. nulle. je ne l'a voit pas du tout avec un baby et je n'ai jamais aimé Cassey. Donc bon.

Frost absent. l'hommage devrait donc être le prochain épisode?

Saison 4

Chris2004  (29.03.2014 à 06:45)

Je vais éviter de lire les commentaires qui me précèdent car je commence, tout juste, la saison 4.

Ce début de saison est tout aussi passionnant. On peut ainsi découvrir que l'opération qu'a subi Casey s'avère avoir été bénéfique pour lui.

Tommy s'avère de son côté être un excellent père de famille.

C'est un début de saison plutôt cool... car sans grand souci pour nos héroïnes.

Ah si quand même, Maura qui se voit dans la tourmente car elle croit avoir tué une rencontre d'un soir. Cet épisode était d'ailleurs excellent.

Finale de la 4e saison

Lucka  (31.03.2014 à 09:53)

Bon,

etant donne que moi personnellement j`aime l`idee de Maura&Jane :D je n`ai pas aime le kiss Maura/Frankie... Mais je sais, je sais, je dois accepter que la serie na va pas travailler avec la chemistry de Maura & jane, donc ok, qu`elles ont un mec...

Mais Frankie ? Il est un peu lent, bete, un enfant quoi... Je dirais que au moins Tommy etait plus actif et ca serait plus interessant... et ce que je ne comprends pas du tout - que Maura a refuse Tommy a cause de Jane et maintenant elle n`aurrait pas ce dilema avec Frankie ?

Mais je dirais que c`est juste un drama de la finale et que ca ne va pas continuer en S5.

Je n`aime pas Casey, il est trop egoiste pour moi... et annoncer une telle decision par email ??? C`est quoi ca ??? Non, je ne l`aime pas.

Bon, j`ai lu des livres, donc ok, pour que Jane ait un bebe, meme si ca va dire que pour qu`elle puisse jouer tjrs dans l`histoire elle va devoir mettre cet enfant dans les situations dangereuses - ce qui va faire un con de mere de Jane... et ca je ne voudrais pas regarder... Donc pour l`histoire je prefere qu`elle reste sans enfant pour le moment - un jour, en derniere saison de la serie, ok, mais l`enfant maintenant va trop changer la dynamique de la serie...

@Chris....saison 4

jef68  (31.03.2014 à 19:48)

la saison 4 va aller crescendo, tu ne va pas être déçue, cette série est bluffante par ça capacité à être de mieux en mieux  au fil des saisons

401 : Assassinat politique

tibo18  (13.02.2015 à 16:07)

L'an dernier, la saison 3 s'était refermée avec l'un des pires season finale que j'ai jamais vu dans une série policière. Inutile donc de préciser que j'ai démarré à reculons cette 4ème salve d'épisode, et forcé de constater qu'il y a un léger mieux, bien que le regain de forme s'avère beaucoup trop faiblard pour donner un résultat véritablement à la hauteur. Il faut cependant souligner que "RIzzoli & Isles" a retrouvé quelque chose qui lui manquait réellement : un registre humoristique qui fait mouche et permet de passer un sacré bon moment. Ainsi, Isles parcourt la ville afin d'espionner son rein, selon ses dires, et embarque Rizzoli dans cette galère : complètement idiot, certes, mais très efficace.

De façon générale, c'est donc principalement grâce à l'ambiance très sympathique et décalée qui règne dans cet épisode (et qui manquait cruellement depuis quelques temps) que la série s'en sort plutôt bien. Outre les délires de Maura, Jane doit également faire face au retour de Casey, qui se solde par des retrouvailles assez funs, et aux coucheries de sa mère. Dans les deux cas, c'est tout aussi agréable à suivre, même si, malheureusement, les choses s'arrêtent là. En effet, "Rizzoli & Isles" ne parvient pas à développer ses héroïnes de façon satisfaisante, restant un peu superficielle et sans envergure.

Parallèlement, "Assassinat politique" traite naturellement aussi une affaire policière puisque la fille d'un sénateur est abattue en plein centre-ville. L'idée est bonne, le déroulé du scénario est fluide, et les différents rebondissements corrects, ni plus ni moins. En revanche, comme elle nous y a finalement habitué, la série s'arrête à ces éléments importants mais insuffisants. La révélation finale est bâclée, et surtout, la mécanique d'une extrême banalité, laissant de côté la moindre émotion (le sénateur qui craque devant sa fille meurtrière, ça n'avait rien de prenant) au profit d'une exécution trop calibrée.

En bref : Après une fin de saison 3 affligeante, "Rizzoli & Isles" parvient à se reprendre un peu avec un retour convenable.
Note : 5/10

402 : Dans la gueule du loup

tibo18  (13.02.2015 à 16:31)

On pouvait redouter que le lancement de la saison ne soit qu'un petit mieux avant de voir la série replonger trop rapidement, mais enfin de compte, "Rizzoli & Isles" reste au même niveau dans ce second opus, et c'est plutôt appréciable. Une fois encore, celui-ci n'est donc pas une vraie réussite, clairement, mais parvient à faire passer un bon moment, ce qui est déjà beaucoup. Par rapport à son prédécesseur, "Dans la gueule du loup" pâtit notamment d'une enquête de la semaine moins travaillée, en dépit d'une ouverture tout à fait singulière qui donnait un peu l'eau à la bouche. Toutefois, la série s'est trop rapidement engluée dans quelque chose de lisse et extrêmement fade.

Cela va jusqu'au dénouement, dans lequel Frankie est plus ou moins mis en danger. A vrai dire, ce passage m'a presque fait sourire tant il est ridicule et surtout vide de tout suspense. Frankie est un bon atout lorsqu'il s'agit de mettre en marche la trame humoristique de la série, mais son côté bad boy et sa position délicate en cette fin d'épisode sont à mi-chemin entre le personnage secondaire qu'il est habituellement et le véritable personnage charismatique qu'il pourrait être. C'est dommage. Pour autant, c'est autour de Frankie que gravite le principal point fort de l'épisode.

En effet, le lieutenant Martinez fait son entrée dans le commissariat. Ancien collègue de Rizzoli, celui-ci dynamite un peu le train-train quotidien des agents habituels de la série, et c'est une bonne chose. J'avoue être assez emballé par l'idée de poursuivre l'exploitation du nouveau boss de Frankie, reste à voir si "Rizzoli & Isles" ira dans cette direction. De son côté, Maura est à nouveau rattrapée par ses affaires de famille, plus précisément par sa demi-soeur, sa mère, et le fantôme de son père. Tout cela donne lieu à quelques moments assez touchants, même si l'évolution de l'intrigue n'est pas aussi forte qu'elle devrait l'être.

En bref : Un épisode encourageant, qui confirme l'effort des scénaristes pour faire revivre une série qui était en perdition.
Note : 5/10

403 : Un avenir tout tracé

tibo18  (20.02.2015 à 18:35)

La force principale de "Rizzoli & Isles" n'a jamais été le contenu de ses intrigues policières. "Un avenir tout trace" s'ajoute ainsi à la très longue liste des épisodes n'ayant pas franchement d'intérêt pour leur affaire de la semaine. Cette fois, l'équipe du commissariat de Boston se penche sur la mort d'une jeune femme dont le corps est découvert par hasard, grâce au flair de Maura (au sens propre du terme), dans le bénitier d'une église. Si le rythme général est plutôt satisfaisant, et que le déroulé du récit demeure assez fluide, le scénario manque énormément d'intensité, d'originalité et donc d'intérêt.

A l'inverse, la force principale de "Rizzoli & Isles", c'est incontestablement l'ambiance très fun qui règne grâce aux deux héroïnes, et dans cet opus, le duo formé par Angie Harmon et Sasha Alexander est au top de sa forme. Alors que la série avait tendance à s'éparpiller dans des scènes secondaires aussi ridicules qu'agaçantes ces derniers temps, elle revient ici à ses origines avec de nombreux échanges piquants et hilarants, à commencer par leur première scène dans l'église, où Maura renifle tel un petit chien devant le curé. L'alchimie entre les deux actrices est flagrante, et c'est une bonne chose.

Pour le reste, les autres personnages prennent naturellement moins de place (les collègues de Rizzoli étant cantonnés à quelques passages de troisième zone peu importants), mais la famille Rizzoli est sur le devant de la scène malgré tout, grâce au retour de Tommy, sur le point de faire baptiser son petit TJ par le prêtre... qu'il a renversé en voiture. Evidemment, "Rizzoli & Isles" ne fait pas dans la finesse en terme d'écriture, avec un humour qui ne met pas franchement en exergue le talent des dialoguistes. Néanmoins, le tout n'est pas si honteux que cela.

En bref : Un divertissement estival efficace, bien loin d'être un exemple qualitatif malgré tout.
Note : 4.5/10

404 : De l'autre côté du miroir

tibo18  (20.02.2015 à 19:16)

Astreinte à être la partenaire de Rizzoli depuis le début de cette saison 4 (malgré la petite histoire de sa donation de rein évoquée dans le season premiere), Maura Isles est propulsée au premier plan dans ce quatrième volet de la saison, et ce n'est pas pour me déplaire tant le résultat est satisfaisant. Pour ce faire, la série a décidé de mettre son héroïne dans une position assez inconfortable, alors qu'un type est retrouvé mort dans sa voiture avec le badge de Maura dans ses affaires, au lendemain d'une soirée bien arrosée dont celle-ci n'a absolument aucun souvenir.

Naturellement, ce point de départ va mener l'intrigue policière de la semaine dans une direction différente par rapport aux (mauvaises) habitudes, et au personnage campé par Sasha Alexander de s'exprimer davantage sur un terrain émotif et craintif qu'elle côtoie peu en temps normal. Dans l'ensemble, l'exercice est donc réussi, mêlant avec une certaine parité le lien qui unit la suspecte de la semaine aux enquêteurs, et les ressentis personnels de Isles face à cette situation délicate. La vitesse d'exécution est donc à la hauteur des attentes pour une série comme "Rizzoli & Isles".

Néanmoins, "De l'autre côté du miroir" a aussi ses (gros) défauts, et cela tient principalement dans le contenu de l'histoire développée en lui-même. Les vieux démons des scénaristes font ainsi rapidement leur retour, alors que la trame de base était pourtant synonyme de changement dans la façon de construire l'affaire et le procédé narratif. De cette façon, de nombreux choix laissent à désirer, avec quelques facilités déconcertantes (l'arrivée de Maura en prison étant un exemple flagrant de la manière dont "Rizzoli & Isles" est tombée dans le piège du manque d'innovation).

En bref : Bonne initiative que de changer de fusil d'épaule, Sasha Alexander étant souvent dans l'ombre de la véritable star de la série.
Note : 6.5/10

405 : Pacte avec le diable

tibo18  (27.02.2015 à 21:44)

Il y a une scène qui m'a plutôt agréablement surpris dans ce cinquième volet de la saison : la séquence dédiée aux confessions de Hope à sa fille, Maura. Depuis un bon moment, "Rizzoli & Isles" était cruellement en manque de passages de cet acabit, et j'avoue être très satisfait de voir que les scénaristes n'ont pas tout à fait perdu la main sur ce point. Cela est également permis par le talent de Sasha Alexander, qui à l'instar de l'opus précédent, s'en sort très honorablement, prenant le pas sur une Angie Harmon obligée de s'effacer à plusieurs reprises.

Certes, la série aurait pu aller bien plus loin dans cette direction plus touchante qu'habituellement, mais le résultat est nettement supérieur à ce qu'elle nous propose ces derniers temps. "Pacte avec le diable" poursuit donc l'exploitation de l'affaire Paddy Doyle, lorsque le principal témoin contre le père de Maura est sauvagement tué à quelques encablures du tribunal. L'intrigue manque d'enjeux sur le fond, davantage que sur la forme, avec quelques passages sans grand intérêt, mais la plongée dans la famille Doyle / Isles suffit à atténuer sensiblement les grosses ficelles utilisées par ailleurs.

En outre, Cavanaugh joue un rôle important dans "Pacte avec le diable", puisque ce dernier se confronte directement à Doyle et nous apprend que sa femme et son enfant ont été assassinés par ce dernier, suite à une fuite de gaz survenue chez lui des années plus tôt. Le ton est juste, et la mise en avant de Cavanaugh très appréciable tant son rôle n'avait que peu de sens jusqu'alors. FInalement, il convient de mettre en évidence que si le scénario et les traits d'humour sont parfois simplistes, c'est lorsque les Rizzoli sont à l'écart que la série progresse. Un constat assez amer.

En bref : "Rizzoli & Isles" fait évoluer son jeu avec un certain succès, en s'appuyant comme il se doit sur une intrigue qui lui donne des ailes.
Note : 7/10

406 : Délire de persécution

tibo18  (27.02.2015 à 23:18)

Jusqu'ici, cette saison 4 de "Rizzoli & Isles" avait réussi à redorer le blason de la série à l'issue d'une troisième année bien morose. Malheureusement, cela ne pouvait pas durer éternellement, et cette semaine, patatras. C'est à se demander s'il n'y a pas une taupe de USA Network missionnée pour parasiter la série phare de sa concurrente. En tout cas, c'est bien simple : l'affaire policière de cet épisode est une véritable catastrophe. Rizzoli, Isles et les autres sont appelés pour enquêter sur la mort d'un homme dans un quartier bien cliché, dans lequel les voisins ont notamment leurs petits secrets. La trame de base est pathétique, et le développement l'est tout autant.

Le problème de "Rizzoli & Isles", c'est qu'elle a décidé de ne pas trop déstabiliser son public habituel. Par conséquent, après avoir placé l'une de ses héroïnes dans une situation peu confortable dans l'opus précédent, les scénaristes se sont employés à revenir à de la pure comédie policière. Or, si le registre humoristique est honnêtement d'une efficacité redoutable, le reste manque d'émotions, d'originalité, de suspense, de consistance, d'intérêt... de tout. Les twists n'en sont pas vraiment, et il y a peu de sources de satisfaction. Il faut alors se tourner vers les dialogues et les scènes secondaires de l'épisode pour trouver de jolies pépites.

Tout part évidemment de situations très idiotes : Jane renverse son café sur une cliente dans un Starbucks et voit la vidéo de son crime ressurgir sur Youtube, tandis que la petite nouvelle excite Frost et Frankie. Qui pourrait croire que de telles histoires seraient les principales réussites d'une série policière ? Grâce à la force de son casting (Angie Harmon en premier lieu, il faut bien le dire) et à quelques répliques savamment écrites, "Rizzoli & Isles" parvient à muscler son rythme de croisière et à offrir un divertissement digne de ce nom. Un arbre qui cache (un tout petit peu) la forêt desséchée.

En bref : Les vieux démons refont surface et s'emparent à nouveau de "Rizzoli & Isles".
Note : 3/10

Ajouter un message sur la dernière page

Ne manque pas...

Découvrez le numéro 11 de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive de Jaicy Elliot !
HypnoMag | Découvre le numéro 11 !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne France 4

414 : Désaccord sur les accords (redif)
Jeudi 24 octobre à 21:05

415 : Une affaire de goût (redif) à 21:45

416 : Sur écoute (redif) à 22:25

Actualités
France 4 : programmation du 17 octobre

France 4 : programmation du 17 octobre
Ce jeudi 17 octobre, France 4 continue ces rediffusions de Rizzoli & Isles. Au programme de votre...

France 4 : diffusion de la saison 4 le jeudi soir

France 4 : diffusion de la saison 4 le jeudi soir
France Télévisions propose de nouveau des rediffusions de Rizzoli & Isles, depuis le 26 septembre....

Calendrier - Octobre 2019

Calendrier - Octobre 2019
Le calendrier d'octobre vient d'arriver sur le quartier. C'est au tour de Maura Isles d'être mise à...

Calendrier - Septembre 2019

Calendrier - Septembre 2019
Le calendrier de septembre vient d'arriver sur le quartier. C'est au tour d'Angela Rizzoli, derrière...

J. Bisset au festival du Film Francophone d'Angoulême

J. Bisset au festival du Film Francophone d'Angoulême
L'actrice britannique Jacqueline Bisset a notamment joué, dans les films Le Détective, en 1968, avec...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
Partenaires premium

Rizzoli & Isles Addictes

HypnoRooms

Steed91, Hier à 08:57

Venez nombreux, vous pouvez voter même si vous ne connaissez pas la série

stella, Hier à 13:33

Un nouveau thème attend vos votes dans les préférences. Merci aux votants

James723, Hier à 18:20

Nouveau sondage sur Malcolm, venez nombreux, merci !!!

ObikeFixx, Hier à 21:29

Hello. N'hésitez pas à venir voter pour les Nathan James et désigner le meilleur méchant de la série. Donc rdv sur le quartier The Last Ship

cartegold, Aujourd'hui à 09:36

Bonjour à tous ! Un nouveau design et un nouveau sondage vous attendent sur le quartier 90210 ! Votez nombreux ! Merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site